AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ALBATOR 78 & ALBATOR 84

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oracle
Gardien du château
avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 15/06/2010
Localisation : Loin dans mes rêves

MessageSujet: ALBATOR 78 & ALBATOR 84    Mar 22 Juin - 14:31


ALBATOR 78 - CORSAIRE AU GRAND COEUR



Quel est donc ce pirate à la joue balafrée ? Celui qui tient tête au gouvernement terrien et nargue les services de l’ordre ? Vous l’avez tous reconnu. C’est Albator, le corsaire de l’espace.
Est-ce un pillard ? Sûrement puisqu’il pille les cargos. Mais que vole t’il au juste ? Des vivres !!! Ni plus ni moins. L’or, l’argent, les objets de valeur, il s’en balance. A quoi lui serviraient ils ? Ca ne nourrit pas un homme.


Vous avez remarqué que là, je parle de la version 78. Oui ! Il y en a deux. La version 78 et 84. La version sortie en 84 raconte les origines d’Albator alors qu’en 78, on est pleins dedans dans l’action. C’est comme pour Starwars. Ils ont d’abord diffusé la fin et seulement ensuite, quelques années plus tard, la genèse. Enfin bref : La charrue avant les bœufs. Et si on regarde de plus près, on remarque que la version 84 diffère à celle de 78. On pourrait supposer qu’il s’agit d’une suite. Mais non ! Ce sont deux séries bien distinctes. Avec le temps, l’univers d’Albator s’est diversifié. Quelques titres parus à nos jours : Harlock saga, l’anneau de Niebelungen, Queen Emeraldas, Galaxy express 999, harlock endless, gun frontière, Cosmowarrior, etc…

Revenons à la version de 78.

L’histoire :

Fin du 30ème siècle. Albator le corsaire de l’espace et sa nef spatiale l’Atlantis, voguent sur les 7 mers de l’espace. A son bord, 40 hommes banni de leur patrie la Terre. Tous sont fidèles au capitaine. La Terre n’est que désolation. L’humanité s’abâtardit. Ce qui est nécessaire à la vie est ramené d’autres planètes. Seule une poignée de héros se refuse au déshonneur. Albator et ses amis. Albator reste fidèle à la Terre pour une seule et unique raison : Stellie ! Sa filleule qu’il a promis à son meilleur ami, qu’elle sera élevée sur Terre. Ce n’est que pour elle, qu’il combat les Sylvidres qui veulent à tout prix, faire de la Terre, leur 2ème patrie. Personne ne croit à cette invasion sauf le corsaire. A bord de l’Atlantis, il se retrouve seul, avec ses compagnons, à combattre une armada de Sylvidres et devra déjouer les terribles pièges que lui tendra la reine Sylvidra. Désormais, Albator se trouve entre deux feux : Ceux des Sylvidres et ceux de Vilak.


Quelques personnages :

-Nausica :
Fidèle collaboratrice d’Albator.



-Ramis Valente :
Fils et du docteur Valente. Ramis rejoignit l’Atlantis après l’assassinat de son père par les sylvidres. Il ne pense qu’à venger son père.



-Alfred :
Sympathique et courageux corsaire. Son talon d’agile : les modèles réduits.



-Le Docteur Zero :
Le médecin à bord de l’Atlantis. Son défaut : Un penchant pour la boisson.



-Stellie :
la filleule d’Albator. Elle l’aime tendrement.



-Clio :
La très belle muse extra lucide.



-Vilak :
Ambitieux et retors. Le bras droit du premier ministre. Son objectif premier : Capturer Albator par tout les moyens.



-Le premier ministre du gouvernement unifié de la Terre :
Etre inepte et timoré.



- La reine Sylvidra :
l’humanoïde végétal aux terribles pouvoirs. Particularité des Sylvidres : Elles brûlent comme du papier. Et pourtant, dans les derniers épisodes, on apprend que la Reine saigne. Serait elle humaine???





Les vaisseaux :

-L’Atlantis dit aussi l’Arcadia : Vaisseau renfermant un secret. Le 42ème homme de l’équipage d’Albator n’est autre que l’ordinateur principal qui renferme l’âme de Tochiro, son constructeur. S’il le faut, l’Atlantis est capable d’œuvrer seul.



-Les loups de l’espace : Petit vaisseau de frappe des pirates.



Paroles de la chanson Albator 78 :

Albator, Albator
Du fond de la nuit d'or
Albator, Albator
De bâbord à tribord
Tu veilles sur la galaxie
Sur la liberté aussi

Albator, Albator
Le corsaire de l'espace
Albator, Albator
Même si tu paraîts de glace
Ton coeur est bon
Ton coeur est grand
Comme le coeur d'un géant

Le bel Atlantis est ton vaisseau
Le pavillon noir est son drapeau
Bibop, Nausica sont avec toi

Albator, Albator
Avec ton équipage
Albator, Albator
Tu prends à l'abordage
Au stellarpon
Au planotir
Tous les Spatio-Cargyrs

Albator, Albator
Capitaine au coeur d'or
Albator, Albator
Bien plus fort que la mort
Tu es toujours au rendez-vous
N'importe quand, n'importe où
Tu es toujours au rendez-vous
Toujours avec nous




Les épisodes Albator 78 :


01. Le pavillon noir
02. L'escadrille du néant
03. Les torches embrasées
04. Sous la bannière de la liberté
05. Le baptême du néant
06. Le repaire
07. Le tombeau englouti
08. Le tombeau englouti
09. Les humanoïdes végétales
10. La planète de l'amour
11. Les naufrageurs d'Arius / Les naufrageuses d'âmes
12. Le complexe d'Oedipe
13. Une micro-poussière du temps
14. Le piège des sables
15. L'amour défendu
16. L'îlot sacré
17. Quand la mort tient la barre
18. L'ombre du souvenir
19. Le traquenard de la reine
20. La planète des fleurs sauvages
21. Le testament
22. La planète du néant
23. Presque traître malgré lui
24. L'étoile filante de l'amour
25. Le chat perdu
26. Le voyage de retour
27. Le pouvoir de l'Atlantis
28. Aux confins de la nébuleuse
29. La bataille de la planète de l'arc-en-ciel
30. Mon ami d'enfance
31. La construction de l'Atlantis
32. Le piège de la planète des tempêtes
33. Le sacrifice d'un homme
34. Le sauvetage
35. La mystérieuse évasion
36. Le loup dans la bergerie
37. Le sacrifice
38. Le départ pour la mort
39. La revanche de Vilak
40. Le jour où les anges firent taire le monde / Et les anges se mirent à chanter
41. Albator contre Sylvidra : le duel à mort / Ultime combat : Albator contre la Reine
42. Au revoir les hors-la-loi de l'espace / Au revoir, corsaire de l'espace !



Un peu d’histoire :

Albator débarque en France en septembre 1979 dans récréA2 sur Antenne 2. A peine un peu plus d’un an après la première diffusion de la série au Japon. En 1977, Leiji Matsumoto publie dans « SF Sunday Comics », les aventures du personnage Uchu Kaizoku Captain Harlock. Et ce fut un succès. La Toei signe pour une adaptation en série et la diffuse sur TV Asahi en 1978. D’où l’appellation française Albator 78.



Le mythe de l’Arcadia :

Le célèbre vaisseau d’Albator est, n’ayons pas peur des mots, un personnage à part entière. Dans Albator 78, on lui donne le nom français Atlantis en référence au continent perdu des mythes grecs. Alors que dans la version 84, on lui garde le nom japonais Arcadia.
Au cours des séries, l’Atlantis a connu plusieurs transformations. Conçu à l’origine par le meilleur ami du pirate, Alfred Tochiro, il est particulièrement mis en valeur dans la série OAV Arcadia de ma jeunesse où on assiste à son premier décollage. Toshiro n’est qu’un nom évoqué dans Albator 78. Sa mémoire vit au sein de l’ordinateur principale du vaisseau.
Dans Albator 84, le vaisseau a été redessiné en respectant les plans originaux de son créateur. Une tête de mort géante orne la proue. L’originalité du concept Matsumoto, était de rendre crédible un aéronef de science-fiction reprenant les grands traits d’architectures navales très diverses. La poupe fait penser à un vaisseau du 18ème siècle et ses canons à des cuirassés du 20ème siècle.

La voix des pirates :

C’est bien connu, l’univers des doublages de voix fait parfois l’objet d’un véritable culte en France. Certaines des voix qui se cachent derrière les plus célèbres comédiens et personnages étrangers sont ainsi des véritables références de la profession. Et Albator n’échappe pas à cette règle.
Jacques Balutin (connu pour son doublage dans Starsky et Hutch), a prêté sa voix au célèbre mécano de l’Atlantis. J’ai nommé Alfred ! Jacques Balutin reprendra du service en doublant l’Alfred dans Albator 84. Quand à Albator lui-même, celui de 78 fut doublé par Richard Darbois, et celui de 84 par François Leccia.


Générique du début :
http://www.youtube.com/watch?v=SpE9Yo9dmIo

Générique de fin :
http://www.dailymotion.com/video/x2loev_009-albator-78-generique-de-fin_fun

Extrait de l'épisode "le pavillon noir" :
http://www.wat.tv/video/albator-78-01-pavillon-noir-1w8oh_2fh4p_.html

Une parodie de film :
http://www.dailymotion.com/video/x641bs_albator-78-extrait-du-film_shortfilms



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://graskull.forumactif.com
Oracle
Gardien du château
avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 15/06/2010
Localisation : Loin dans mes rêves

MessageSujet: Re: ALBATOR 78 & ALBATOR 84    Dim 27 Juin - 19:00


ALBATOR 84 - RETOUR AUX SOURCES





Dans Albator 84, on apprend enfin comment Albator a rencontré Alfred et pris les commandes de l’Atlantis, les circonstances de la perte de son œil et les raisons qui l’ont fait devenir corsaire de l’espace. On y trouve aussi un Albator amoureux de la chef des rebelles.
Dans Albator 78, Albator veut sauver coûte que coûte la Terre des Sylvidres pour protéger Stellie, alors que dans la version 84, sa motivation est de venger sa bien-aimée et continuer l’action qu’elle a mené. Et enfin, trouver la planète idéale. Le mystère sur l’ordinateur y est enfin divulgué. Mourant, Alfred se rend seul dans l’ancien vaisseau d’Albator: "L’ombre de la mort". De là, il va transférer son âme à l’ordinateur principale de l’Atlantis et sera ainsi toujours présent à côté de son ami le plus fidèle. C’est aussi dans Albator 84 que l’on voit la mère de Stellie. J’ai nommé Emeraldas. Alfred ne cache pas ses sentiments envers elle et vient à son secours dès qu’il le peut. D’ailleurs, c’est pour la sauver, qu’il attrape le mal de l’espace. Maladie dont il en meurt. Le vaisseau Queen’s Emeraldas est également son œuvre.


L’histoire :

Dans un monde futur ravagé et dominé par les humanoïdes, deux hommes vont se rencontrer et changer à tout jamais le destin de l’univers. Le premier, c’est Albator, le commandant d’un vaisseau cargo. Il s’efforce de conserver son indépendance dans le conflit qui oppose la Terre et le reste de l’Univers aux humanoïdes. Le second, c’est Alfred, un ingénieur mécanicien. Il a construit secrètement un vaisseau de guerre, l’Atlantis. Il recherche l’homme qui pourra le piloter.
Ensemble, ils se mettent à la recherche d'une planète idéale.


Quelques personnages :

-Albator :
Pirate à la recherche d'une planète idéale. Lui et son équipage, à bord de l'Atlantis, mènent ensemble un combat sans merci contre les humanoïdes.



-Alfred :
Génie loufoque et décontracté. Un pirate drôle et passionné. Ami fidèle et apprécié. Il est le concepteur de l'Atlantis et le père de Stellie. Il est amoureux fou de Emeraldas, la femme pirate.



-Johnny :
Johnny a vécu toute son enfance dans sa famille avec ses 7 frères et sœurs. Lors de l'arrivée des humanoïdes, sa vie tourna au cauchemar. Ses parents tués, il ne put sauver de la famine ses frères et sœurs qui moururent les uns après les autres. C'est dans ce contexte que Johnny rencontre Albator. Voulant le tuer pour récupérer la prime, Albator fut séduit par son courage et sa détermination et lui proposa d'embarquer à bord de L'Atlantis.



-Nausicaa :
Magnifique femme blonde de l'équipage. Elle est chargée du contrôle informatique à bord de l'Atlantis. Très douce et tendre, Nausicaa est l'amie des enfants au sein de l'équipage : on sent un instinct maternel l'animer. Keiko dans la version japonaise, Nausicaa rencontre Albator dans l'épisode " plus fort que l'épée ". En effet, il sauve celle-ci des mains des humanoïdes.



-Mima :
Unique survivante de sa planète que les humanoïdes ont entièrement détruite, Mima a longtemps travaillé pour eux. Elle a cependant trahi ses maîtres et a rejoint le clan de la liberté.
Elle est chargée des communications à bord de l'Atlantis et de l'importante tache de la surveillance radar.



-Lydia :
Lydia est une petite fille, pétillant de joie et d'amour. Elle est la candide petite fille de l'équipage que tout le monde tente de protéger de son mieux. Elle a été recueillie par l'équipage lors d'un des nombreux combats spatiaux qu'a livré l'Atlantis. Elle et le docteur furent les deux seuls survivants d'un vaisseau attaqué par les humanoïdes.



-Le professeur Zon :
Ingénieur talentueux, il concevait les vaisseaux des forces terrestres. Un jour il fut charger de la construction d'un vaisseau pour un jeune capitaine nommé Albator. Il y mit toute son ingéniosité et son talent. Une fois son œuvre terminée, il la présenta fièrement au capitaine. Celui-ci l'inspecta puis refusa d'en prendre les commandes le jugeant peu fiable. Zon fut profondément touché. Orgueilleux, il n'avait jamais été aussi humilié de sa vie. Il prend alors un tournant bien sombre : il bascule du coté obscur, se mettant aux services des humanoïdes.
Il devient l'ingénieur en chef, responsable de la construction des vaisseaux humanoïdes. Il est l'un des rares humains à avoir un poste de responsabilité chez l'adversaire.



L'Atlantis :
Tout nouveau look pour ce vaisseau qui sera plus fidèle à l'oeuvre de Matsumoto.





Paroles du générique:


Albator 84
Le voilà, Albator,
Le capitaine corsaire
Il revient, Albator,
Pour les enfants de la terre
Le voilà, Albator,
Le capitaine corsaire
Il revient, Albator,
Pour les enfants de la terre

Avec son bandeau sur l'oeil
Avec sa joue balafrée
Avec le plus grand des coeurs
Albator s'est embarqué
Sur le pont de son vaisseau
Drapé dans sa cape noire
Il nous revient bien plus beau
Qu’il était dans nos mémoires

Le voilà, Albator,
Le capitaine corsaire
Il revient, Albator,
Pour les enfants de la terre
Le voilà, Albator,
Le capitaine corsaire
Il revient, Albator,
Pour les enfants de la terre

Il a laissé en chemin
Sur une étoile lointaine
Une fille aux cheveux fins
Qu’il retrouvera fidèle
A travers les galaxies
À planter son drapeau noir
Partout il a des amis
Il sera chez nous ce soir

Le voilà, Albator,
Le capitaine corsaire
Il revient, Albator,
Pour les enfants de la terre

Le voilà, Albator,
Le capitaine corsaire
Il revient, Albator,
Pour les enfants de la terre
Le voilà, Albator,
Le capitaine corsaire
Il revient, Albator,
Pour les enfants de la terre



Les épisodes Albator 84 :

01Le grand départ
02 - La femme capitaine
03 - Petite fille
04 - Plus fort que l'épée
05 - Le bateau fantôme
06 - L'oasis de l'espace
07 - La vengeance
08 - La planète de fer
09 - Sabotage
10 - Il neige dans l'espace
11 - L'invasion
12 - Le grand défi
13 - La déesse dorée
14 - La boule de feu
15 - La mer de la mort
16 - Les chats ont des oreilles
17 - Le vaisseau ne répond plus
18 - Au secours d'Emeraldas
19 - Le mystère de l'ordinateur
20 - Le mal de l'espace
21 - L'ordinateur
22 - La déesse de la paix


Générique du début

http://www.youtube.com/watch?v=HNyogSLAGMI


Générique de fin

http://www.youtube.com/watch?v=GOR3RLsqz1Y


Extrait d'un épisode Albator 84 - Le grand départ

http://www.wat.tv/video/albator-84-01-115ej_2h7fl_.html


_________________
Je vis en liberté sous mon drapeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://graskull.forumactif.com
Oracle
Gardien du château
avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 15/06/2010
Localisation : Loin dans mes rêves

MessageSujet: Re: ALBATOR 78 & ALBATOR 84    Mar 29 Juin - 15:24


Le monde Matsumoto :

Dans les œuvres de Leiji Matsumoto, dans chaque anime de sa création, on y retrouve Albator, même si ce n’est qu’en second rôle. Pour ne citer que les titres "Galaxy Express 999", "Harlock saga - l’anneau des Nibelunghen", "Maetel", "Captain Albator the endless odyssey", "Gun frontier", "Queen‘s Esmeraldas".


Clin d’oeil sur chacun d’eux :

Galaxy Express 999 :


Le jeune Tetsuro Hoshino entretient le rêve d’une vie tranquille avec sa mère adorée. Loin de la folie des hommes et du tumulte des machines. En assistant impuissant à l’assassinat de sa maman, il perd définitivement sa naïveté enfantine. Ivre de douleur et de vengeance, Tetsuro décide de partir pour Dai-Andromeda, planète lointaine où il pourra obtenir un corps mécanique gratuitement et la force qui lui manque pour assassiner le comte, responsable de la mort de sa mère. Pour atteindre son but, il devra monter à bord d’un train intergalactique : le Galaxy Express 999. Malheureusement, une vie de labeur ne lui permettrait pas d’obtenir un billet. Dans son errance, il finit par rencontrer la mystérieuse Maetel qui lui offre le billet tant convoité à condition qu’il la laisse voyager à ses côtés. Ce n’est qu’à la fin, que le jeune garçon apprendra à ses dépents, les véritables intentions de la mystérieuse Maetel.
Au cour de son voyage, Tetsuro rencontrera une vieille dame. Elle lui confiera un pistolet Cosmo-Dragon. En échange, il devra remettre un message à son fils Toshiro. Tetsuro le retrouvera mourant dans le vaisseau "l’Ombre de la mort" où Toshiro lui demandera d’abaisser le levier qui transférera son esprit dans l’Arcadia. Albator présent, demande à Toshiro de ne rien dire de la disparition de son ami à Emeraldas. Une amitié vient de naître. Albator sera toujours présent pour venir en aide au jeune garçon.

Extrait du film :
http://www.dailymotion.com/video/x9m9t8_adieu-galaxy-express-999-film-en-vf_creation


Harlock Saga - l’anneau des Nibelunghen - L’or du Rhin :


Après avoir rejoint la Terre, Alberich est entré en contact avec le fils du Docteur Daiba, Tadashi. celui-ci est le seul à pouvoir modeler l’or du Rhin pour en faire un anneau, sans en altérer la pureté. Par un stratagème, Alberich pousse Tanashi à forger l’anneau. Une fois, celui-ci achevé, il s’en empare et rassemble ses troupes pour les lancer à l’assaut du Valhalla. Chassés par Wotan et contraints à l’esclavage, les Niebelunghen s’apprêtent enfin à prendre leur revanche. Une revanche dont le prix pourrait bien être la survie de l’Univers tout entier. Aveuglé par sa soif de vengeance, Alberich se dirige vers le centre de l‘Univers où il compte briser le cours du temps et apporter la guerre dans le royaume des Dieux. Pendant ce temps, guidés par Mime, Harlock et l’équipage de l’Arcadia découvrent le vaisseau planète Wotan.

Extrait de l'épisode 1 :
http://www.dailymotion.com/video/x9aaaf_harlock-saga-ep-1-1ere-partie-en-vf_creation


Captain Albator - The endless odyssey :


Des extra-terrestres à l'apparence de spectres répondant au nom de Noo, ont débarqué sur Terre. Tadashi Daiba fait leur rencontre alors qu'ils viennent de tuer son père. Tandis qu'ils s'apprêtent à s'en prendre au jeune homme, celui-ci est sauvé in extremis par Harlock, le pirate de l'espace disparu depuis 20 ans. Il lui propose de le rejoindre à bord de l'Arcadia dont il a retrouvé l'équipage. Débute le combat contre les Noo, alors que la Terre disparaît, frappée par un étrange rayon provenant de l'espace.

Extrait de l'épisode 1 :
http://www.youtube.com/watch?v=ofKB_Pux5nQ


Maetel :


Maetel retourne sur Rahmetal, sa planète d'origine, pour découvrir à sa grande surprise sa mère, la Reine Andromeda Promethium, de nouveau dans un corps de chair et de sang. Son peuple, en grande partie mécanisé, voit par contre d'un mauvais œil ses réticences à punir les vils humains qui persistent à les provoquer. Un jeune passager clandestin du Galaxy Express 999 débarque en même temps que Maetel. Que cache véritablement la mission de recrutement de Maetel ? Et la compassion de la Reine Millenium pour les humains va-t-elle perdurer ? Les choses se compliquent avec l'implication du Capitaine Harlock mais aussi d'un des généraux de la Reine, qui dissimule de sombres desseins.

Extrait de l'épisode 1 :
http://www.dailymotion.com/video/xaavz1_space-symphony-maetel-episode-01-pa_shortfilms


Queen's Emeraldas :


Hiroshi est un jeune terrien n'ayant ni famille, ni ami. Pour survivre, il a mené une existence pénible et s'est fait exploiter par des employeurs sans scrupules. Pour fuir cette situation, il s'embarque clandestinement sur un cargo spatial. Malheureusement pendant le trajet, le vaisseau est attaqué par les troupes d'Alfress de la Reine Baralurda. Le Queen's Emeraldas" s'interpose et sauve le cargo. Hiroshi fait ensuite connaissance avec son capitaine, Emeraldas. Elle retrouve en lui, des traits de caractère de son défunt amant Toshiro. Le jeune Hiroshi est justement à la recherche de Toshiro car il souhaiterait faire comme lui: Construire son propre vaisseau tout seul. Mais Hiroshi ne sait pas que Toshiro est mort, et Emeraldas n'aura pas le cœur de lui avouer.
Dans cet anime, Emeraldas sait que Toshiro est décédé alors que dans toutes les autres versions, tout le monde le lui cache.

Extrait de l'épisode 1 :
http://www.dailymotion.com/video/x92j92_queen-emeraldas-ova-1-1ere-partie-e_creation


Gun frontier :


Albator version western.
Toshiro le samouraï et Harlock le pirate débarquent dans l'ouest américain du 19ème siècle à la recherche d'une communauté japonaise. Leur route va croiser celle de Simunora, une belle et mystérieuse jeune femme. Le trio, désormais inséparable, va vivre de rocambolesques aventures dans cette contrée sauvage.

Extrait de l'épisode 1 :
http://www.dailymotion.com/video/xa6xpd_gun-frontier-episode-01-partie-1_shortfilms



Les vaisseaux :


Que serait Albator sans l'Arcadia? Dans Albator 78, l'Atlantis est bleu et la proue est très différente de celle de l'Arcadia dans Albator 84. L'ordinateur abrite déjà l'esprit de Toshiro alors qu'il faudra attendre la fin de la seconde série pour savoir par quel moyen, le brillant scientifique réussit un tel exploit. Grâce à un appareil caché dans le tout premier vaisseau d'Albator : "l'Ombre de la mort".


A partir de la série "Albator 84" et dans les autres versions qui suivront, l'Arcadia deviendra vert avec une proue ornée d'une tête de mort. Le drapeau noir, l'emblème des pirates, n'a pas changé. Et il représente toujours aux yeux d'Harlock, l'idéale pour lequel il se bat.


Dans "Adieu Galaxy Express", on remarque que le vaisseau Arcadia est celui de la série "Albator 84", mais l'équipage est celui de "Albator 78". Ce qui laisserait supposer que Galaxy Express se situerait avant l'arrivée des Sylvidres. Mais ceci n'est qu'une affirmation car comme nous le savons tous, il n'y a pas de suite logique entre les différentes versions Harlock. Ce qui serait intéressant à soulever comme question est : Pourquoi l'Arcadia a t'il changé de look entre la version 84 et 78? Sachant que "Albator 84" se situe bien avant "Albator 78". Enfin, logiquement!
Le Queen's Emeraldas, dirigeable avec comme nacelle un ancien galion, ne connaitra aucune modification entre les différentes versions. Vaisseau entièrement automatique avec comme équipage des robots à l'allure féminine. Emeraldas est la seule humaine à son bord.



Harlock – Emeraldas – Toshiro : Un trio inséparable.


Harlock a deux grands amis. Toshiro et Emeraldas. Ces trois personnages apparaissent pratiquement dans toutes les versions d'Albator sauf dans Albator 78 où Emeraldas est absente et Toshiro apparaît déjà sous la forme de l'ordinateur principal du vaisseau.
Harlock est devenu un pirate bien avant Emeraldas. Ils pourraient être amoureux l'un de l'autre, mais ils préfèrent placer l'amitié au dessus de tout. Toshiro est follement amoureux de la femme pirate. Ce n'est plus un secret pour personne. Et ces sentiments ne la rendent pas insensible. Harlock respectera cette union.
La mort de Toshiro rend les choses complexes. Il ne veut pas qu'on le voit mourir et va donc se réfugier dans l'ancien vaisseau d'Harlock, l'ombre de la mort où il transférera son esprit à l'ordinateur de l'Arcadia. Harlock ne dira rien à Emeraldas. Elle le croit encore vivant et le fait de penser qu'il soit parti très loin, elle se met à sa recherche. Elle sera une éternelle voyageuse. Harlock vivra avec ce secret pour ne pas briser l'espoir infime de la femme pirate.



La mort de Toshiro :
La mort de Toshiro diffère entre l'anime "Albator 84" et "Galaxy Express 999". Le principe du transfert de l'âme de Toshiro de l'ombre de la mort vers l'ordinateur principal de l'Arcadia, est resté intacte mais dans Albator 84, Toshiro s'en va mourir seul et abaisse lui même le levier de la machine. Alors que dans Galaxy Express, c'est Tetsuro qui lui donnera ce coup de main.


_________________
Je vis en liberté sous mon drapeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://graskull.forumactif.com
Oracle
Gardien du château
avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 15/06/2010
Localisation : Loin dans mes rêves

MessageSujet: Re: ALBATOR 78 & ALBATOR 84    Jeu 1 Juil - 15:14


Les produits dérivés :

Des jouets et bandes dessinées d'hier...







Les aventures d'Albator parurent dans des Télé-junior, dans un mensuel dédié à lui "Captain Fulgur"
et dans des albums qui reprirent les aventures parues dans le journal "Captain Fulgure".
A noter que la dernière est une rare publication "Albator 84".

_________________
Je vis en liberté sous mon drapeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://graskull.forumactif.com
Oracle
Gardien du château
avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 15/06/2010
Localisation : Loin dans mes rêves

MessageSujet: Re: ALBATOR 78 & ALBATOR 84    Jeu 1 Juil - 15:42


Des figurines et vaisseaux toujours d'époque...


Poupée mannequin Albator par Ceji
et poupée Fabianplastica.



L'Atlantis sur chenilles. Les disques jaunes étaient lancés depuis une fente située sous la première batterie d'artillerie du vaisseau.
L'Atlantis et l'Aviscoupe furent distribués par Joustra.



Avec l'Aviscoupe fut fourni le petit engin et une figurine articulée en scaphandre qui pouvait prendre place dans le compartiment central.
Sur la photo s'y trouve aussi des figurines flexibles Albator - Nausica et Ramis et les deux vaisseaux Diecast.
Et les lanceurs spatial.



_________________
Je vis en liberté sous mon drapeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://graskull.forumactif.com
Oracle
Gardien du château
avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 15/06/2010
Localisation : Loin dans mes rêves

MessageSujet: Re: ALBATOR 78 & ALBATOR 84    Jeu 1 Juil - 15:55

D'autres produits dérivés...


Des mini-puzzles, des cassettes VHS, un projecteur Télémax avec cartouche et des films super 8, un set de table, des masques.



Des verres Amora, des figurines Magneto (avec aimant).




Un ballon de plage, ballon sauteur, seau de plage.




Des figurines à peindre "Ami" et "Ennemi", la base et l'Atlantis à construire.
Un cerf-volant.



Et pour finir, des disques 33t et 45t.

_________________
Je vis en liberté sous mon drapeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://graskull.forumactif.com
Oracle
Gardien du château
avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 15/06/2010
Localisation : Loin dans mes rêves

MessageSujet: Re: ALBATOR 78 & ALBATOR 84    Jeu 1 Juil - 16:18


Les produits dérivés d'aujourd'hui...





Des statuettes et figurines gashapons.



Quelques maquettes.


_________________
Je vis en liberté sous mon drapeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://graskull.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ALBATOR 78 & ALBATOR 84    

Revenir en haut Aller en bas
 
ALBATOR 78 & ALBATOR 84
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Da Albator Tour
» Albator au cinéma
» Zoko L Tadaki "Albator" [Fini ?]
» Albator et Ken en VOD sur TF1 Vision
» Albator, Corsaire de l'Espace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GRASKULL :: A LA DECOUVERTE DU CHATEAU :: LES HEROS DE NOTRE ENFANCE-
Sauter vers: